UA-106540519-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paradize et Lifée

  • Tout le monde s'en fout, Et la vie continue.....

    Imprimer

    A  15 jours des 1 an de l'incendie qui a emmené avec lui toute notre vie, j'ai été réveillé cette nuit par le deux tons célèbres des camions de pompier que les enfants adorent...En quelques secondes je me suis retrouvée plonger dans une torpeur, je trouve pas d'autres mots, pour dire ce que j'ai ressenti, je me suis directement rendu dans la chambre de mon fils lui demandant de se tenir prêt au cas où, rassembler les animaux et mon sac avec nos papiers durant tout ce temps mon coeur cognait si fort, que j'ai cru cette fois, il ne tiendrait pas.......La peur est arrivée directement, et sans savoir ce qui se passe là en bas dehors en face de chez nous, tout ce que j'avais en tête "c'était non pas encore une fois, là j'y arriverais pas...."et puis j'ai su que mon petit frère était sur l'intervention, et ça a été pire, cette peur que là lui aussi pouvait être en danger juste en face de moi, et que de toute façon je pourrais rien faire, encore une fois, oui je pourrais rien faire....ça a duré quoi 1 heure peut être, je suis finalement descendu, ils partaient, tout le monde est là, rien de grave ne s'est produit, hormis une chose, ce constat que ma vie tourne inlassablement autour de ça, que j'y arrive pas et qu'il va falloir je pense passer par la case soutient à victime, si j'y ai droit encore, que je peux pas vivre prisonnière comme ça, que pleurer une partie de la nuit ne m'a même pas soulager....Le second constat c'est que le seul truc que tu fais c'est que tu mets ton affect sur un mur virtuel, parce qu'à 1 heure du mat et bien t'es seule, que quand tu te réveilles quelques heures après, que ce toc malsain d'aller toujours et encore sur cette drogue fbookienne, et que  tout le monde s'en fout, que tu recevras même pas un ptit mot pour te demander " ça va qu'est ce qui s'est passé ?" bah oui y a bien longtemps que je sais que personne ne me comprends, mais là merde, quand je relis ce statut je sais que j'aurais automatiquement mp la personne, et non ma pauvre dame, tout va bien quand tu vas bien, si tu as un coup de moins bien, les gens s'en tapent, faudrait pas que ça les touchent eux, tes humeurs....ça remet en question toutes ces heures où j'écoute et conseille tout le monde, pour ceci cela, et bien là je me sens encore plus seule, bon à 45 ans c'est sûre que je le sais qu'on est seul dans la vie, évidemment après lecture de ce billet, pas la peine que personne ne feigne l'inquiétude, j'ai pas trop envie de parler.....Mais il y a quand même une chose que je veux préciser encore et toujours.......que ça vous saoule je peux peut être comprendre, nous sommes deux victimes mon fils va très très bien et tant mieux, moi non je ne vais pas très bien, ça fait 1 an que ma culpabilité est telle, qu'elle est entrain de m’amener avec elle, que chaque jour que je passe avec vous, à rire, vous écouter, vous aider ou vous rassurer si je peux, ma tête et mon coeur eux ne sont pas guéris...Comment je me sens aujourd'hui ?? comme un oisillon qui n'a pas pensé qu'il n'avait pas assez de plumes pour s'envoler, et qui se ramasse la tronche au sol.....Ne reste que deux options, le chat ( soit le monde....), soit un humain non dépourvu d'humanité ( soit dans mon cas moi...) Allez le grand philosophe Joe Dassin l'a dit : "Et la vie continue........"

     

  • Mon jardin étrange......

    Imprimer

    Il y a 13 ans à peu près, j'arrivais comme une trombe sur votre planète, la chute de mon jardin de la lune jusqu'à votre planète fût rude, parce que toutes les fées savent qu'une fois tombée, on ne peut plus retourner là haut sur notre maison la lune....Si je n'avais pas voulu sentir cette rose à la couleur sombre, je ne serais pas ici, à cacher mes ailes le plus souvent, trop d'humains passionnés de papillons, nous confondent et tentent de nous attraper pour nous accrocher à leur collection lugubre de papillons épinglés brrrrr, ça me fait frissonner d'effroi......J'ai essayer très fort de m’intégrer à vous, mais j'en suis désolée, je n'y arrive pas, enfin pas totalement, j'ai bien su retrouver ceux qui comme moi ne sont pas de ce monde là, les enfants, les animaux et même certains humains qui ont gardé leur cœur d'enfant, la plus grande chance pour un adulte comme vous les appelez. Si j'avais été de votre monde, je n'aurais jamais été une adulte, je serais adulescente, catégorie, case, parfaite pour moi, c'est bien adulescent, j'entends tellement de mauvaises choses à ce sujet, moi je dis qu'on peut vivre comme un ado et être responsable complètement, enfin bien plus que ces hommes que je vois dans les costumes détruire complètement votre planète.....ça m'interroge tout ça, pourquoi souffrir des conditions de vies que ces costumes sombres vous imposent, et continuer à aller mettre votre petit papier dans cette cabine bizarre, j'ai vue ça deux fois depuis mon arrivée et à chaque fois j'y comprends rien.....Chez nous les fées, si plus rien ne va, on arrête tout, notre système est basé sur le collectif et participatif, si l'une d'entre nous, pensait avoir des ailes plus grandes que les autres, et bien stop, on arrête toutes les contributions à notre société, pour tout recommencer...mais ça n'arrive jamais, parce que nous les fées, ce qu'on aime le plus c'est de nous voir heureuses, aucun travail n'est une corvée, nous vivons avec la nature, oui nous l'a connaissons bien, chacune de nous représente une de ses richesses...Moi je viens d'où ??? Difficile de vous le dire mes amis, je suis Paradize, le paradoxe, j'ai en moi un peu de chaque, la terre, l'eau et le feu et l'air.....Ma passion pour les roses, viendrait de ma naissance dans un magnifique spécimen noir velours.....je les aime tellement que ça a coûté ma chute je vous le rappel....13 ans le 21 septembre que ma vie a bousculé, oui j'ai rencontré quelqu'un comme moi, un être qui ne venait pas d'ici, son côté sombre faisait écho à mon côté plus clair, on s'est alors aimé, enfin je crois, et on s'est détruit complètement, brûlé comme lors des grandes guerres chez nous le petit peuple......alors petit à petit j'ai commencé à disparaître, c'est comme ça chez les fées, dès qu'on ne croit plus en elles, elles deviennent transparentes puis disparaissent...il faut alors qu'un enfant ou quelqu'un avec assez d'amour pense à nous, pour qu'on revienne d'abord en transparence, vous savez comme un souffle frais qu'on ressent à l'oreille, et puis un jour une aile et puis une autre...on ne meurt pas totalement, mais il nous en faut de l'amour pour vivre près de vous, il en faut de la lumière pour voir toutes les paillettes qu'on saupoudre partout, juste pour vous dire qu'on est là, nous veillons sur vous, même si vous ne nous voyez pas....Où j'en suis ??? je suis encore transparente, mais je sais qu'il y aura un jour assez d'amour et de lumière autour de moi pour voler en liberté près d'une épaule bienveillante.... Oh il faut que je file, Steph est en stress à l'Atelier, elle a besoin de moi pour sa première exposition, après l'incendie de notre petite maison....A bientôt 

    ©Paradize 

     

  • Le petit peuple

    Imprimer

    Tout à l'heure alors que je me présentais à toi, je te disais que j'étais née il y a 12 ans, je suis née à travers une petite fée tombée de son jardin de la lune et arrivée ici bas au milieu des humains, cette petite fée s'appelait et s'appelle toujours Paradize, elle est le côté sombre de ma personnalité, et puis il y a Lifée, née il y a quelques semaines, petite fée déjantée cette autre côté de moi le plus connu du commun des mortels.....Tout ça n'est pas un hasard je baigne dans le petit peuple depuis enfant, entre les sourciers, les magnétiseurs et autres dons que ne possèdent que les humains qui n'ont pas perdus leur cœur d'enfant.....le petit peuple est mon véritable monde, là où vivent, elfes, gnomes et lutins malins, là où la nature est préservée et où on vit en fonction de ce qu'elle nous donne et non de ce qu'on lui vole. J'ai moi même quelques dons, que j'ai voulu endormir, comme j'ai voulu endormir Paradize, mais moi je suis une conteuse d'histoire, pour les grands et les petits, et je ne peux pas endormir l'une pour faire vivre l'autre, alors je vais les faire vivre ici, dans ce nouveau chez moi qui ressemble étrangement, à la maison que j'avais là haut sur la lune....Douce et torturée Paradize je te retrouve enfin, nous allons ensemble continuer à faire rêver les grands, pendant que Lifée nous saupoudrera de ces kilos de paillettes....Le jour n'existerait pas sans la nuit et inversement, dans l'incroyable paradoxe que je suis, seuls les plus avertis sauront ce qui est vrai ou faux. Je suis heureuse de retrouver mon monde et mes copines sorcières, nous formons une famille solide, et je sais que comme à chaque blessure, c'est ce retour au source qui me guérira....Mes ailes ont cette faculté de repousser à chaque fois que je les brûle. Paradize la nuit, Lifée le jour, bienvenue dans mon rêve.....

    Et toi amis lecteurs ?? Tu y crois toi ???